Badr Hari « l’alcool est mon seul vice »

393

 

 

Badr Hari « l'alcool est mon seul vice »

Un entretien sans concession du champion marocain de kickoboxing, Badr Hari, au journal Al Akhbar. De sa relation supposée avec le mannequin Amber Rose, son amitié avec le président tchétchène Ramzan Kadyrov, et aussi sa consommation d’alcool. Tout y passe.

Sur sa relation avec le mannequin Amber Rose, relayée également par , le champion nie tout en bloc. « Je ne connais pas cette femme et je ne l’ai jamais rencontrée » confie Hari, précisant que l’ex de Kanye West n’était pas son type de femmes et que sa relation avec Estelle Cruijff est bel et bien finie.

Revenant sur sa communication avec ses fans, son compte Facebook authentifié est le seul, dit-il, habilité aujourd’hui à diffuser des informations officielles du champion. Il regrette toutefois que de faux comptes sur des réseaux sociaux « publient des atrocités en son nom ».

Le point faible de Badr Hari est l’alcool, mais il estime qu’il n’a rien à se reprocher car il ne fait de mal à personne. « Boire l’alcool est une erreur, mais je suis sûr que Dieu est à mes côtés », confesse-t-il. « Dieu merci, je prends soin de mes parents et je n’ai jamais fait de mal à personne de toute ma vie ».

Le kick-boxeur possède l’un des poings les plus puissants du monde mais il a aussi un gros cœur. Le champion compte s’investir prochainement dans des œuvres caritatives, surtout envers les orphelins et les personnes âgées.

Concernant les cadeaux de grande valeur offerts par le président tchétchène Ramzan Kadyrov, le kick-boxeur parle encore de rumeurs infondées. Sa présence dans ce pays il y a quelques mois, avait pour but d’entraîner la garde rapprochée de l’homme fort de Tchétchénie.