Ce chien paralysé qui a réappris à marcher nous rappelle pourquoi tout le monde mérite une deuxième chance !

0
130

Quand ce chien nommé Zeus a été récupéré par Lynda Kuether, il était presque complètement paralysé. « Il était terriblement affaibli et ne pouvait bouger que sa tête ainsi que sa queue » explique-t-elle, « il a fallu le nourrir et le faire boire à la seringue. »

Selon le vétérinaire, la paralysie viendrait d’un virus. Zeus a donc été traité avec des antibiotiques, des stéroïdes et beaucoup de rééducation afin d’améliorer sa mobilité.

Kuether a donc décidé de donner au chien des objectifs élevés afin de lui donner le plus de chances possible de se rétablir. « Mon plus grand espoir était qu’il puisse redevenir « normal ». Je voulais qu’il puisse marcher, courir, grimper, sauter, etc… » déclare-t-elle.

Zeus avait à peine moins d’un an lorsqu’il a été sauvé en 2012. Kuether, thérapeute de métier, a commencé à le faire nager dans une piscine chauffée pour l’entretenir.

« Je savais qu’il fallait trouver une chose pour qu’il fasse bouger ses jambes, sans pour autant qu’elles à supporter le poids de son corps, et j’ai pensé que la natation était le meilleur moyen » dit son maître.

En février 2013, Zeus avait fait beaucoup de progrès mais avait encore du mal à utiliser ses pattes postérieures. C’est pourquoi, il a reçu une chaise roulante créée spécialement pour lui. Seulement deux mois plus tard, il a pu faire ses premiers pas sans celle-ci.

« C’était comme le matin de Noël quand vous avez 5 ans et vous avez enfin le vélo que vous attendiez depuis un an » s’exclame-t-elle. « Je voulais crier sur tous les toits : Zeus a marché, Zeus a marché ! » Cette épreuve a été un grand pas en avant.

Zeus a toujours besoin de prendre des stéroïdes pour se renforcer encore, mais il a appris à courir ! Il y a peu, il a même volé un sandwich posé sur une table en y montant dessus.

« Désormais, ma femme et moi, nous l’avons adopté », lâche Kuether, « nous avions peur qu’il ne marche plus jamais, mais on s’est accroché pour lui et il a fait sa part du travail. Il nous a montré qu’il méritait et que tout le monde mérite une deuxième chance dans la vie ! »