Classement Forbes: Othman Benjelloun plus riche que Mohammed VI

197

Le classement Forbes des 50 plus grandes fortunes d’Afrique est riche en révélations. Au Maroc, la plus grosse fortune est Othmane Benjelloun.

Le roi Mohammed VI n’est pas la première fortune marocaine. Sur l’échelle africaine, le président de Finance.com occupe la 13e place avec une fortune estimée à 2,4 milliards de dollars, ce qui en fait de facto le premier Marocain du classement. Le deuxième Marocain du classement est le roi du Maroc avec 2,1 milliards de dollars. Il occupe le 16e rang.

Le magazine américain présente le roi Mohammed VI comme « le nouvel entrant le plus riche de la liste de cette année. Sa Majesté détient 40% dans la Société Nationale d’Investissement (SNI), une holding d’investissement marocain qui détient près de la moitié d’Attijariwafa, la plus grande banque du Maroc (et du Maghreb, ndlr), et des participations importantes dans une société minière Managem Group ». La famille Wakrim fait également son entrée dans ce club très select à la 41e position. Pour sa part, Anas Lazrak Alami du groupe Alliances a quitté le top 50.

Plus de milliardaires marocains 
Les six autres Marocains de la liste sont Aziz Akhanouch (20e) avec 1,8 milliard de dollars, Miloud Chaâbi (21e) avec 1,3 milliard de dollars, Anas Sefrioui (25e) avec 1,1 milliard de dollars, Mohammed Bensalah (33e) avec 700 millions de dollars, Moulay Hafid Alami (40e) avec 620 millions de dollars, et Ali Wakrim (41e)  avec 600 millions de dollars. Âgé de 44 ans, Bensalah est le troisième plus jeune riche du classement africain. Le roi est 7e selon ce critère.

Le classement africain de Forbes est dominé encore une fois par le magnat nigérian du ciment, Aliko Dangote, qui totalise une fortune estimée à 21,6 milliards de dollars. Il est suivi par les Sud-Africains Johann Rupert (7,3 milliards $), Nicky Oppenheimer (6,8 milliards $), l’Égyptien Nassef Sawiris (6,1 milliards $) et un autre Sud-Africain Christoffel Wiese (5,4 milliards $).