Des noces sahraouies en grande pompe

414

mariage

Les noces des enfants de deux grandes familles sahraouies, jadis ennemies, à savoir Ould Errachid et Darham, ont réuni une pléiade de personnalités politiques de diverses tendances. Les adversaires de Rabat sont devenus convives à Tahanaout.

La fête de mariage de la fille du milliardaire ittihadi Hassan Darham avec le fils du Président du Conseil royal consultatif des affaires sahariennes (CORCAS) Khalihenna Ould Errachid a rassemblé la crème des acteurs politiques du pays toutes tendances confondues. Les noces organisées en grande pompe dans la ferme luxueuse du député socialiste ont rapproché les adversaires, selon Al Ahdath Al Maghribiya dans son édition de ce lundi 11 mai. Le quotidien indique que parmi les invités de marque aux noces de Omar Ould Errachid et Leila Darham, on trouve Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et président du RNI, Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur, Mohamed Louafa, ministre chargé de la gouvernance, Charki Drais, ministre délégué à l’Intérieur, Amina Benkhadra, DG de l’ONHYM, Hamid Chabat, maire de Fès et SG de l’Istiqlal, Mohamed Sajid, maire de Casablanca et SG de l’UC, Mustapha Bakkoury, DG de la MASEN et SG du PAM et Mohamed Saleh Tamek, Délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion. En plus du conseiller royal Fouad Ali El Himma.

 

Loin de la politique, Akhbar Al Yaoum s’est plutôt intéressé au volet logistique de la fête. En guise de dot, la mariée a reçu 10 millions de dirhams, un million cash et le reste sous forme de chèque, deux parures et une montre Rolex, entre autres. Comme le veut tradition sahraouie, les présents ont été exhibés devant les invités. Le quotidien écrit que la mariée a été maquillée et parée par la célèbre experte en esthétique et en maquillage, la Libanaise Joelle qui a veillé à assortir son make-up aux dix tenues qu’elle a vêtues. Pour ce qui est du spectacle, les organisateurs ont tenu à répondre à tous les goûts en invitant Tahour, Abderrahim Souiri et Saïda Charaf. Selon Akhbar Al Yaoum, les mariés devraient passer quelques jours à Las Palmas avant de s’envoler sous d’autres cieux pour le reste de leur lune de miel. Vive les mariés!