En chanson, Adil El Miloudi s’attaque à Nabil Ayouch, Loubna Abidar

440

BUZZ – Much Loved, le passage de Jennifer Lopez à Mawazine, les filles d’Inezgane, Simo et Rebecca… le chanteur populaire Adil El Miloudi a un avis sur toute l’actualité qui a fait la une des médias ces derniers mois et a tenu à le faire savoir en musique.

Dans « Kifach houma mahadrouch » (Pourquoi ils n’ont pas parlé ?), son dernier titre publié le 20 juillet sur Youtube, le chanteur de raï populaire s’attaque sur un ton menaçant à Nabil Ayouch dont le film « Much Loved » a été interdit de diffusion en salles, ainsi qu’aux acteurs du long métrage. « Toi Loubna Abidar, tu es aujourd’hui en danger. Tout le monde a su ce que tu as fait, tu n’en récolteras que du malheur », chante la star du raï, et de reprendre : « Nabil Ayouch va être arrêté et on verra zine li fih ».
Mais ce n’est pas tout, en 3 minutes 52, Adil El Miloudi parvient aussi à évoquer l’affaire de la jeune américaine mineure qui est venue rendre visite à son ami avant d’être rapatriée dans son pays, et le cas des filles d’Inezgane. Le chanteur fait défiler les photos de quelques hommes qui ont participé aux manifestations en solidarité avec les deux accusées en entonnant « les hommes ont porté des robes et ont rejoint les rangs des femmes, ils en ont rajouté avec les manifestations ».

Le reste du titre ramène son lot de surprises : Fouzia, la fille handicapée qui a accouché d’un viol, la souris qui a provoqué des bousculades à la mosquée Hassan II pendant la nuit du destin, le concert de Jennifer Lopez diffusé à la télé… Tout y passe.

Ce nouveau titre vient juste après « Alaïka bi takwa Allah », sorti le premier jour de ramadan où le chanteur de raï s’essayait au nasheed autotuné en arabe classique. Un titre qui a essuyé une salves de critiques sur youtube, mais qui a tout de même enregistré plus de 70.000 vues.