Harcèlement de rue : Cheikh Sar fait ses excuses mais reste sur ses positions


Le rappeur controversé a fait polémique avec une vidéo montrant les fesses des femmes dans la rue et les accusant de harcèlement envers les hommes. Se trouvant au pied du mur face aux plaintes des associations féministes, Cheikh Sar fait ses excuses.

Cheikh Sar fait ses excuses aux Marocaines et Marocains, pour ses propos antiféministes. Dans une vidéo qui a fait le buzz en novembre dernier, titrée  « Un homme subit 100 harcèlements sexuels en une heure », il montrait les fesses des femmes marchant dans la rue.

Pour lui, l’aspect vestimentaire des femmes est un harcèlement direct de celle-ci envers les hommes. La Fédération de la ligue démocratique des droits de la femme est alors montée au créneau en annonçant une poursuite en justice pour ce rappeur « islamiste ».

Peur ?

Dans une nouvelle vidéo postée mardi, le rappeur explique qu’il voulait poster ses excuses plus tôt. Il ne l’a pas fait pour montrer aux associations féministes, qui menaçaient de porter plainte contre lui, qu’il n’avait pas peur d’elles, assure-t-il.

Il reste, cependant, sur sa position et continue d’affirmer que les femmes harcèlent en continu les hommes au Maroc. Pour lui, le souci est plutôt dans la manière qu’il a choisi pour l’expliquer. C’était, d’après lui, une vidéo informative, faisant passer un message clair sur les intentions des Marocaines.

L’idée lui était venue suite à la vidéo postée par une jeune fille appelée « harcèlement de rue à Casablanca ». On y voit cette dernière marchant dans les rues de la ville, habillée d’un simple jean et un tee-shirt. On constate alors, un harcèlement certain des hommes qui se retournaient sur son passage. Des paroles et gestes déplacés à son égard, que trop de femmes subissent encore aujourd’hui au Maroc.
https://www.youtube.com/watch?v=C2o2zHcMZ6w


Like it? Share with your friends!