John Venn : l’homme qui savait parler aux diagrammes , Au coeur d’un Doodle pour ses 180 ans

90

John Venn est un mathématicien et logicien britannique, renommé pour avoir conçu les diagrammes de Venn qui sont employés dans beaucoup de domaines, notamment en théorie des ensembles, en probabilité, en logique, en statistique et en informatique
Le dénommé John Venn naquit le 4 août 1834 dans la ville de Hull (Royaume-Uni). L’homme deviendra professeur de sciences morales à Cambridge après avoir lui aussi étudié dans la cité britannique, plus précisément au Gonville and Caius College. Rien de plus logique par conséquent de savoir que la première version de l’Alumni Cantabrigienses (registre des membres de l’Université de Cambridge) fut rédigée de sa main.

Il publiera par la suite plusieurs traités : « Logic of Chance » en 1866 puis, en 1881, celui qui fera sa renommée : « Les diagrammes de Venn », du nom de leur créateur. Ces derniers expriment des relations logico-mathématiques représentées sous la forme de figures géométriques. Toutefois, John Venn n’avait fait que modifier une formule déjà existante.

180 ans de John Venn : pas un pionnier ?

En effet, Leonhard Euler avait marqué de son empreinte les mathématiques du XVIIIe siècle en choisissant, dans le cadre d’étude des syllogismes, d’attribuer des cercles aux attributs. Le siècle suivant, John Venn remplacera les cercles par des courbes fermées simples avant que Lewis Carroll ne propose sa version des diagrammes.

Des diagrammes ayant encore cours

Toujours est-il que l’usage des diagrammes de Venn s’est vérifié dans nombre de spécialités, en particulier en théorie des ensembles et en informatique. Deux ans après les avoir conçus, John Venn deviendra membre de la Royal Society, institution fondée dans le but de promouvoir la science. Il décèdera le 4 août 1923 dans des circonstances inconnues. Pour célébrer le 180ème anniversaire de sa naissance, Google lui consacre en ce jour un doodle.