Burundi : gaz lacrymogènes et tirs de sommation contre des manifestants


Au Burundi, la police a utilisé, mercredi 13 mai, des gaz lacrymogènes et quelques tirs de sommation pour disperser un nouveau rassemblement au cœur de la capitale Bujumbura. Depuis plusieurs semaines, des opposants protestent contre un troisième mandat du président burundais Pierre Nkurunziza, qu’ils jugent contraire à la Constitution.

Like it? Share with your friends!