Gad Elmaleh: son passé de séducteur dévoilé


On n’a pas fini d’entendre parler de la biographie non autorisée de Stéphane Koechlin.

Comme on vous le disait hier, Stéphane Koechlin s’apprête à publier dans quelques jours une biographie de Gad Elmaleh. Une facette « totalement inédite » du comédien et notamment des extraits sur sa vie sentimentale que le magazine VSD dévoile en exclusivité.

On découvre un Gad séducteur, qui s’est rendu compte de son pouvoir « en séduisant la comédienne Marie Gillain. Il charma aussi Marie Fugain puis la violoncelliste Sabine Lagarde, noms égrenés, comme une litanie de belles amours éphémères. »

« Il ne parvenait pas à se sentir bien dans une relation. Au bout d’un moment, il créait le conflit, se servait de conversations vieilles de plusieurs mois pour alimenter la querelle », écrit le biographe.

Le premier grand amour de Gad Elmaleh sera l’actrice Anne Brochet, qu’il rencontre au théâtre et qui deviendra la mère de son premier enfant, Noé. « Gad vécut au tournant du deuxième millénaire l’une des belles périodes de sa vie. »

Mais au bout de quatre ans d’amour, le couple s’éloigne et Gad doit se rendre à l’évidence. « De nouveau, il avait l’impression de s’éloigner de la femme aimée, de ne plus la voir assez. Leur métier paraissait difficilement conciliable avec la vie de famille. »

Devenue écrivain, Anne Brochet publie son premier roman en 2001. « Elle fut blessée que son époux n’ait pas pris la peine de le lire. De son côté, Gad avait l’impression de ne pouvoir l’atteindre. Il achetait des livres qu’il n’ouvrait pas et empilait sur la table de nuit. »

Le divorce est inévitable. Anne racontera ses désillusions dans un ouvrage intitulé « Trajet d’une amoureuse éconduite », tandis que Gad tombera à nouveau amoureux, de la danseuse Aurélie Dupont. « Gad voulait séduire, changer, butiner, comme sa notoriété de plus en plus éclatante semblait lui en donner le droit et le pouvoir. »


Like it? Share with your friends!