« Mad Max » : du « Mille bornes » entre potes au « GTA » sous stéroïdes


Plus de trente ans après l’original, George Miller prend les commandes d’un quatrième opus de la série Mad Max, présenté hors compétition au festival de Cannes. Baptisé Mad Max: Fury Road, avec Tom Hardy (à la place de Mel Gibson) et Charlize Theron, ce nouveau volet est-il à la hauteur du culte engendré par ses prédécesseurs ? Si une continuité est évidente dans le ton et les clins d’oeil, le crû 2015 pêche par la débauche de moyens qu’il déploie. Ce qui rend d’autant plus flagrante l’aridité de son scénario, selon les critiques du Monde, Aureliano Tonet et Jacques Mandelbaum.

Images : Olivier Clairouin / Le Monde.fr – mercredi 13 mai 2015


Like it? Share with your friends!