Maroc : 5000 femmes victimes de violences conjugales au cours de l’année 2014


L’Observatoire marocain pour les violences faites aux femmes, « Oyoune Nissaiya », a présenté hier à Casablanca son 6ème rapport annuel. Composé par plusieurs organisations de défense des droits des femmes, ce dernier a recensé pas moins de 4941 femmes victimes de violences conjugales durant l’année 2014.

Issues des 8 centres d’écoute qui existent à travers le Maroc, la majorité d’entre elles ont subi au total 39 525 actes de violence. Comme l’indique le rapport, 48,45 % de ses actes sont des violences psychiques, 28,29% des violences physiques, 14,18% des violences économiques. Quant aux violences sexuelles, elles ne représentent que 3%.

Plus de 75% des femmes violentées sont âgées de moins de 40 ans. Mais le plus inquiétant est que les violences conjugales touchent aussi les femmes âgées de plus de 60 ans. Autre constat : la moitié de ces mères n’ont aucune source de revenu, alors que 16% d’entre elles travaillent dans la fonction publique ou bien dans le privé.

« La violence touche toutes les couches sociales »

« Ces chiffres confirment que la violence à l’égard des femmes touche les femmes de toutes les couches sociales, tous les âges, indépendamment des situations économiques et sociales», souligne le rapport. Avant d’ajouter : « la plupart des femmes qui ont visité les centres d’écoute ne sont pas indépendantes économiquement, et c’est pour cela qu’elles ont des difficultés à faire face à la violence ».

La plus part des femmes n’osent pas porter plainte car elles rencontrent beaucoup d’obstacles dus à l’absence de cadre juridique en ce qui concerne les violences faites aux femmes. Pour une meilleure prises en charge des victimes, l’Observatoire recommande la création d’une autorité pour le respect de la parité et la lutte contre toutes formes de discriminations.


Like it? Share with your friends!