Marrakech veut protéger les femmes du harcèlement sexuel dans les bus


Marrakech veut protéger les femmes du harcèlement sexuel dans les bus

La société en charge des transports en commun à Marrakech, Alsa, vient de signer une convention de partenariat avec l’ONU pour améliorer la sécurité des femmes et des filles dans les transports publics.

Soutenue par l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale au Développement (AECID), cette convention intègrera dans la formation initiale des chauffeurs de bus des modules consacrés à la violence faite aux femmes et aux filles, mais aussi des actions de communication à destination des usagers.

« Ce programme est né du constat que, dans les villes du monde entier, chaque jour, les femmes et les filles sont confrontées au harcèlement sexuel et autres formes de violences dans l’espace public, y compris dans les transports publics et au sein même de leurs quartiers », affirment les initiateurs du projet dans un communiqué repris par le quotidien Le Matin.

Cette initiative s’inscrit dans un programme lancé par l’Entité des Nations Unies pour l’Egalité des sexes dans de nombreux pays à travers le monde. Plusieurs villes ont déjà connu des actions similaires notamment, le Caire (Égypte), Quito (Équateur), Kigali (Rwanda), New York et New Dehli (Inde).


Like it? Share with your friends!