Quatre films marocains au Festival du film méditerranéen


Quatre films marocains ont été sélectionnés pour le Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles, du 5 au 12 décembre.

Le Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles, qui fête cette année ses 25 ans, fait la part belle au cinéma marocain avec quatre longs métrages à l’affiche de sa 14ème édition prévue du 5 au 12 décembre, rapporte la MAP. Selon le programme de cette édition qui a été dévoilé mercredi, deux longs-métrages marocains produits en 2013 figurent en bonne place dans la rubrique « Panorama » qui propose une large sélection de films reflétant la production cinématographique actuelle des pays du sud de la Méditerranée.

 

Il s’agit d' »Adios Carmen » de Mohamed Amin Benamraoui (103 ») qui a remporté le premier prix du festival du film arabe de Malmo (octobre 2014), et de « Fièvres », troisième long-métrage de Hicham Ayouch après Tizaoul (2006) et Fissures (2009). Véritable immersion dans l’univers du Rif des années 1970, « Adios Carmen » raconte l’histoire d’un enfant de 10 ans qui vit seul avec son oncle depuis que sa mère, veuve, est partie se remarier en Belgique. Celui-ci découvre le cinéma grâce à Carmen, une jeune espagnole ayant fui le franquisme pour se réfugier dans la région de l’Oriental.

 

Ce premier long-métrage de Mohamed Amin Benamraoui a déjà été primé lors de plusieurs manifestations cinématographiques dont le festival International du Film de Dubaï et du festival des écrans noirs de Yaoundé. « Fièvres » (90 ») livre, quant à lui, une vision originale de la complexité des relations familiales. Dans ce film, le jeune réalisateur marocain propose une analyse des rapports sociaux, sur la base de l’histoire d’un petit garçon, Benjamin, dont la vie sera bouleversée le jour où sa mère se retrouve en prison.

 

Le troisième film marocain à l’affiche de la 14ème édition du festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles sera projeté dans le cadre de la « Sélection spéciale 25 ans », qui propose un florilège de films qui dressent le portrait de la jeunesse méditerranéenne d’aujourd’hui. Il s’agit de « Traitors », premier long métrage de l’acteur et réalisateur américain résidant à Tanger, Sean Gullette. Ce film, sorti en 2013, brosse en 86 minutes le portrait d’une jeunesse désemparée qui cherche à améliorer sa situation socio-économique.

 

« Le Sac de Farine » de la cinéaste Khadija Leclere est le quatrième film sélectionné. Cette fiction de 92 minutes, tournée en Belgique et à Aït Ourir dans la région de Marrakech, a déjà été triplement primée dans la capitale de l’Europe lors du Festival du film indépendant en novembre 2012. Lors de cette édition, le festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles propose une sélection de près de 70 films choisis parmi la production récente des pays du pourtour méditerranéen.


Like it? Share with your friends!