Raja vs Wydad: les transferts damnés


Derby Casablanca

Le public des deux clubs rivaux casablancais le Raja et le Wydad peut tout admettre sauf que l’un des joueurs de leurs équipes respectives passe chez «l’ennemi». Un acte qu’il qualifient de «traîtrise».

Dans son édition de ce lundi 2 mars, le quotidien Akhbar Al Yaoum consacre un spécial sur les joueurs qui, tout au long de l’histoire des deux grands clubs de la métropole économique, ont émigré bon gré ou à leur insu du Raja au Wydad et vice versa. Et la liste est longue: elle comprend ceux ayant quitté ce monde, d’autres ont fini leur carrière footballistique ou certains des joueurs évoluant toujours dans le championnat marocain.

 

La publication s’est faite l’écho des informations qui circulent ces derniers temps sur un éventuel transfert des ex-rajouis Ismail Belamaalem et Mohcine Metouali qui évoluent actuellement au club qatari Al Wakraa, au Wydad de Casablanca. Ces rumeurs ont une nouvelle fois fait ressusciter le conflit entre les frères-ennemis sur le transfert des joueurs. Une question qui a fait couler beaucoup d’encre de part l’histoire de ces deux pyramides du football national.

 

Le journal a cité des exemples de transfert de joueurs entre les deux équipes, dont le premier avait eu lieu en 1973, lorsque les deux clubs avaient convenu d’échanger le joueur Abdelaziz Anini par Azeddine Abderrafii. Le premier avait rejoint les rangs du Raja alors que le deuxième avait posé ses valises au WAC. Autre transfert qui avait suscité les animosités entre les supporters des deux clubs bidaouis: le gardien de but international Khalil Azmi qui a émigré du WAC, club avec lequel il avait remporté beaucoup de titres, au Raja et ce après la dégradation de ses relations avec l’ex-président du WAC de l’époque, Abderrazak Mekouar. La publication s’est de même attardée sur le transfert de Abdelhak Ait Laarif du Wydad vers le Raja fin de la saison 2011, faisant remarquer que les Rouges s’attendaient à ce que le joueur renouvèle son contrat.

 

Feu Mustapha Choukri, célèbre de son vivant par « Pitchou », fut le joueur qui a suscité le pus la polémique sur son transfert du Raja vers l’ennemi juré. Les Aigles Verts et leurs supporteurs furent choqués par le départ du talentueux et maître à jouer de leur équipe. Ils avaient alors considéré comme trahison pour Père Jégo qui avait déniché le grand Pitchou dans les quartiers de Derb Soltane avant de porter le maillot des Verts.


Like it? Share with your friends!