Sextorsion: Un Marocain a embobiné 114 victimes de plusieurs nationalités


sextorsion

Une nouvelle affaire de sextorsion a été élucidée par les autorités policières de Casablanca. Le maître-chanteur est parvenu à embobiner 114 victimes de différentes nationalités à qui il a réussi à soutirer d’importantes sommes d’argent. Les détails.

La police d’Anfa a mis la main sur un jeune homme de 25 ans, originaire de la paisible ville de Oued Zem, héros sans gloire d’une grosse affaire de sextorsion à l’international. Il avait réussi à attirer dans ses filets 114 âmes esseulées de plusieurs nationalités cherchant du plaisir sur la Toile. Se présentant en tant qu’une jeune fille, il mettait ses victimes en confiance avant de leur demander de prendre la pose devant leurs webcams. Elles ne savaient pas que ces moments qu’elles croyaient intimes étaient immortalisés par leur pseudo-interlocutrice. Fort de leurs vidéos et clichés compromettants, il se transformait alors en corbeau, selon des sources policières.

 

Sexe et pétrodollars

L’affaire a été révélée quand un ressortissant d’un pays du Golfe, qui n’en pouvait plus, a porté plainte devant les autorités marocaines. Le dossier a atterri chez la brigade chargée des crimes informatiques. Une enquête a été ouverte sur la base des déclarations de la victime qui avait tissé une relation virtuelle avec le maître-chanteur qu’il croyait être une fille. L’usurpateur avait pu réunir un certain nombre de fichiers renfermant des scènes pornographiques de lui devant sa webcam. Des pièces à conviction qui ont été exploitées à fond par l’imposteur pour soutirer des fonds à sa victime. La première fois, il a pu obtenir 5.000 dollars en plus d’une somme supplémentaire de 500 dollars. Entre-temps, il avait pu accéder à la liste de ses amis sur les réseaux sociaux et menaçait de diffuser les images embarrassantes dont il disposait.

 

L’homme réseau

Repéré grâce aux investigations de la brigade informatique, le fils de Oued Zem, a été arrêté et placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête approfondie. Il a reconnu avoir eu recours plusieurs fois à la même ruse pour gagner de l’argent. Parmi ses victimes, on compte des ressortissants du Golfe et des Marocains installés en Europe, en Australie, aux USA et en Turquie. En 114 opérations de sextorsion, il a obtenu 621.474 dirhams. Le prévenu a été déféré devant la justice pour escroquerie, usurpation d’identité, pornographie, menaces et extorsion de fonds.


Like it? Share with your friends!