Un Marocain met en vente ses deux fillettes à Taza

  Un Marocain met en vente ses deux fillettes à Taza

Un homme a mis en vente ses deux fillettes à Taza, au nord-est du Maroc, sur une place publique de la ville. Le vendeur ambulant a agi ainsi pour protester contre les autorités locales qui ont détruit la marchandise qu’il vendait sur ses deux charrettes.

Le commerçant dénonce également « l’accusation calomnieuse », selon laquelle il aurait agressé le Caïd, affirme-t-il sur une vidéo publiée sur YouTube, ajoutant que cette mesure l’a privé de l’unique source de revenus de sa petite famille.

« Maintenant, je n’ai plus rien à perdre » (…), j’en ai marre de vivre dans la peur, je veux être arrêté, qu’on en finisse », poursuit-il, une pancarte accrochée sur sa poitrine, sur laquelle était inscrit « le vendeur d’enfants ».

« Aujourd’hui pour faire vivre deux enfants, il faut en vendre deux », s’écrie l’homme désespéré. Les autorités locales avaient détruit sa marchandise et poursuivi pour avoir agressé le Caïd.