Tirs à balles réelles lors de manifestations au Burundi


Au moins deux manifestants ont été tués par les tirs de la police jeudi à Bujumbura, où la contestation contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza a repris de plus belle malgré la riposte musclée des policiers.
Dans le quartier de Musaga, un des bastions de la contestation, la police a poursuivi ses opérations de « restauration de l’ordre » lancées la veille. Les tirs ont duré toute la journée, alors que des manifestants tentaient de se regrouper dans les ruelles et harcelaient les forces de l’ordre à coups de pierres.

Like it? Share with your friends!