Turbulences en avion: Benkirane récite la Chahada


Le chef du gouvernement a confié dimanche à Le360 avoir récité la « chahada » samedi en plein vol lorsque son avion qui le conduisait la veille de Rabat à Oujda avait fait face à de fortes turbulences.

« J’ai récité la chahada. C’est normal. Le passager à mes côtés (un membre de la direction du parti) a également fait de même. Nous avons eu une trouille bleue », a assuré le secrétaire général  du PJD qui a présidé dimanche une réunion régionale du parti de la lampe. « Nous volions tranquillement quand subitement l’avion a été confronté à des turbulences dominées par des vents forts », a-t-il assuré, soulignant que « le pilote marocain a joué un rôle crucial dans le contrôle de son appareil ». « Son professionnalisme, a-t-il précisé, l’a incité à prendre de l’altitude pour éviter les turbulences. Nous sommes montés très haut, fuyant ces vents violents. Cela a marché ».

 

Prié de dire quel était son sentiment au moment où il s’est retrouvé entre la vie et la mort, Abdelillah Benkirane a déclaré: « Nous sommes des êtres soumis à la volonté de Dieu. A cet instant là, nous nous soumettons à la puissance divine. Dieu est grand ». « L’appareil a atterri à Nador où j’ai passé la nuit avant de regagner dimanche la ville d’Oujda », a-t-il conclu.


Like it? Share with your friends!