Abdelmadjid Tebboune : L’Algérie n’a «aucun problème avec le Maroc»


L’Algérie n’a «aucun problème avec le Maroc» et la porte du dialogue entre Rabat et Alger est ouverte, a assuré mardi le président algérien. Lors d’une interview accordée à la chaîne qatarie Al Jazeera, Abdelmadjid Tebboune a assuré que son pays n’a «pas de problème avec le Maroc. «Il semble que le Maroc ait des problèmes avec nous», a-t-il affirmé en considérant que le Maroc doit «s’asseoir» à la table pour «soulever ses problèmes» avec l’Algérie.

Lecteur vidéo depuis : YouTube (Politique de confidentialitéConditions)

Dans son interview, Abdelmadjid Tebboune a évoqué la question du Sahara occidental, affirmant que la position de son pays «n’est pas le résultat d’aujourd’hui, mais plutôt d’il y a 40 ans». La question est «devant le comité de décolonisation des Nations Unies», a-t-il rappelé en assurant la position de l’Algérie, qui soutient le Front Polisario, «ne changera pas».

Les propos de Tebboune sur le Maroc et le Sahara rappellent sa sortie médiatique, de juillet 2020, au cours de laquelle il avait assuré qu’il souhaite «le plus grand bonheur et tout le développement au peuple marocain frère» et que son pays n’a «aucun problème avec les Marocains», ni avec «le roi du Maroc».

A rappeler qu’en 2018, le roi Mohammed VI avait appelé l’Algérie, dans son discours de la Marche verte, à rouvrir les frontières fermées entre les deux pays depuis 1994, et a proposé la mise en place d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation. Dans son initiative, qui n’a pas fait réagir le voisin de l’Est, le souverain avait souligné l’ouverture du Maroc aux propositions et initiatives faites par l’Algérie afin de sortir de l’impasse dans leurs relations.


Like it? Share with your friends!

%d blogueurs aiment cette page :